• Surface : environ 300 m²

  • La biodiversité retrouvée en ville

  • Un lieu de convivialité

  • Une sensibilisation aux fruits et légumes locaux et de saison

Eléments du jardin

  • Carrés potagers cultivés en bio;
  • Arbres fruitiers
  • Arbustes fruitiers : groseilliers, cassissiers, framboisiers…
  • Point d’eau permettant aux oiseaux de boire et aux amphibiens de trouver refuge, fontaine;
  • Espace fleuri pour attirer les insectes pollinisateurs;
  • Haie champêtre avec des arbustes que l’on retrouve dans les bocages autour de la ville : hêtre, houe, aubépine, charme, troène, fusain, érable ;
  • Nichoirs, abris, hôtels à insectes.
  • Potagers amovibles ;
  • Structure avec hamacs ;
  • Bancs ;
  • Tables de pique-nique ;
  • Panneau pédagogique ;
  • Système d’arrosage ;
  • Cabane à outils, outillage et graines.
  • Guirlandes lumineuses à économie d’énergie
Contactez-nous

Le contexte

L’Ecole Nationale de Supérieure des Sciences de l’Information a fait appel à notre entreprise pour proposer un aménagement alliant détente et rencontre.

Professeurs et élèves se croisent dans les couloirs de l’Enssib et un désire est né de créer un espace qui leur ressemble, dans lequel ils pourront se détendre après de longues heures d’études et de recherche.

Nous avons donc organisé un atelier pour bien comprendre les désirs de chacun et apporter une synthèse de cela, afin que naisse le premier potager du genre sur le campus universitaire.

Conception – réalisation

L’espace vert est ombragé une bonne partie de la journée. Il a fallut positionner le potager à un endroit adapté, et privilégier les zones ombragées pour y mettre vivaces et fruitiers de sous-bois.

Une hamaceraie, créée sur-mesure permettra aux étudiants et professeurs de se prélasser au soleil, et de ne pas gêner les personnes travaillant dans les bureaux voisins.
Enfin, un bar et des guirlandes pour rappeler l’esprit guinguette sera installé sur la terrasse principale, aux côté d’un « radeau » d’observation surplombé d’une tête de lion.

Un grand treillis orné de plantes grimpantes sera installé pour séparer la terrasse de la cantine et le jardin. Il y aura ainsi peu de vis-à-vis.