Les Nouveaux Potagers

Les Nouveaux Potagers est un blog sur le jardinage. Nous vous présentons des astuces pour jardiner et pour vous aider à créer un potager ainsi qu'un verger afin d'avoir un espace extérieur à la fois agréable mais aussi alimentaire. Grâce à nos conseils en culture et permaculture, vous allez pouvoir avoir de bons légumes et fruits bio pour alimentation saine et pas chère.

Derniers articles

Comment choisir sa piscine hors-sol ?

Vous avez toujours rêvé d’une piscine hors-sol dans votre jardin et à présent que vous avez le budget nécessaire pour acheter votre joyau, vous ne savez plus lequel choisir. Pas de panique ! Voici quelques conseils pour vous aider à faire votre choix.

Lire la suite

Astuces pour tailler les thuyas

Le thuya est une plante de la famille des Cupressacées qui est utilisée comme une excellent brise vue. Vu qu'il s'agit d'une haie, il est utile de tailler le thuya fréquemment pour la garder en état. Pour avoir le maximum d'informations à ce sujet, cet article vous en dit plus.

Lire la suite
Voir plus d’articles

Des conseils pour jardiner et cultiver

Encore nommé potager, le jardin potager est une surface sur lequel se cultivent des plantes potagères. Il s’agit notamment des plantes aromatiques et des légumes qui peuvent être consommés par une famille. Faire des semences dans un jardin potager est une belle alternative pour les personnes qui aiment consommer des produits frais. Aussi, il apporte une touche d’esthétisme à votre demeure. Outre ces deux fonctions essentielles du jardin, il offre aussi des opportunités d’apprentissage à celui qui le pratique. Le jardin potager s’avère indispensable pour assurer une sécurité alimentaire et rendre son cadre agréable. Ce qui rend le jardin potager très intéressant est qu’il ne nécessite qu’un petit espace pour son exploitation. Toutefois, pour réussir la culture potagère à la maison ou dans son lieu de travail, certaines notions sont indispensables à connaître. Il s’agit de la connaissance des techniques culturales qui régissent cette activité, de l’utilisation des fertilisants et des matériels nécessaires à l’exploitation. Si vous désirez installer un jardin potager à domicile ou au sein de votre entreprise, découvrez ici quelques astuces qui vous aideront.

Qu’est-ce qu’un carré potager

Le carré potager ou encore carré de jardin consiste à mettre en place l’organisation des produits du jardin. C’est un loisir pour les jardiniers de tous les niveaux. Qu’est-ce qu’il y a lieu de savoir sur cette technique potagère ?

- Pourquoi un carré potager ?

C’est une tendance qui s’installe progressivement dans le monde des cultures potagères depuis quelques années en France. En réalité, c’est une culture qui se fait sur un espace restreint. Malgré cela, il présente une pluralité d’avantages contrairement au potager classique. D’abord, la semence se fait sans aucun engrais chimique, ce qui permet d’obtenir des produits 100 % naturels. Étant donné que la semence se fait sur un petit espace, cela permet au praticien de gagner en temps. Le jardin potager peut être installé sur une partie de la terrasse ou dans un coin du jardin. De plus, ce type de potager s’entretient facilement. Pour entretenir un jardin potager, vous n’aurez pas grand-chose à faire. Cela ne prendra que 2 heures en une journée. Les frais que vous aurez à débourser en concevant un jardin potager sont très satisfaisants. C’est une technique culturale adaptée aux jardiniers débutants ainsi que toute personne qui souhaite en fait une activité distrayante.

Comment le fabriquer ?

Pour confectionner un carré potager, vous aurez besoin essentiellement des planches, de quatre poutres, des vis de 7,5 cm, des piquets de bois, d’une toile de plantation, de grillage souple à mailles petites. Certains outils de menuiserie vous seront également utiles. Il s’agit de : la perceuse, le tournevis, la visseuse, la scie circulaire ou manuelle, un marteau, une agrafeuse murale, un mètre et si possible d’une équerre. Pour commencer, tracez un rectangle ou un carré et fixez les poutres dans les coins de votre carré. Ensuite, fixer les planches pour mieux délimiter les pourtours. Si vous désirez avoir un potager carré avec une hauteur importante, mettez autant de planches pour obtenir le résultat escomptez. Vous pouvez solliciter l’aide d’un menuisier professionnel pour la réalisation de votre carré. Toutefois, c’est une tâche facile à réaliser si vous avez une certaine connaissance dans le bricolage. Une fois cela effectué, versez à l’intérieur du carré des terreaux. C’est sur ces terreaux que vous mettrez les fertilisants pour commencer votre culture.

- Quelle est son utilité ?

Le carré potager permet de faire la culture de tous les types de légumes. Il est bien indiqué pour les plantes aromatiques et les plantes fleuries. C’est aussi un puissant outil d’initiation aux techniques de jardinage. Il n’est pas seulement pratique, mais ludique et esthétique comparativement au potager classique. Le carré ludique présente aussi des avantages en termes écologiques. Il nécessite moins d’énergie que le potager classique.

Le potager en entreprise

Faire du jardinage sur son lieu de travail est une pratique qui se répand de plus en plus. C’est un moyen pour les employés de se relaxer et de fournir un travail de meilleure qualité. Il permet aussi de se mettre en phase avec l’environnement. Apparue aux États-Unis, cette pratique a tôt migré vers l’Europe.

- Qu’est-ce que le potager d’entreprise

Un potager d’entreprise a des singularités. En réalité, il permet aux employés de cultiver la cohésion au sein de l’entreprise. À l’instar des pauses-café, les pauses jardins offrent des moments d’échanges sur différents sujets en ce qui concerne le fonctionnement de l’entreprise et autres. Ces salariés vont se retrouver au sein des planches comme en pleine nature pour discuter. Des études ont démontré que certaines plantes améliorent la concentration chez l’homme. Leur présence au sein de l’entreprise va donc permettre d’optimiser la production, ce qui pourra ainsi faire prospérer vos activités.

- Quelles sont les offres de potager pour entreprise

Les cultures potagères en entreprise se font de diverses manières. Il est possible de le faire à l’intérieur des locaux de l’entreprise ou sur l’étage. De plus en plus de responsables d’entreprise mettent en place des techniques de culture de potager d’intérieur. Des start-ups se sont également investies dans la mise en place de systèmes de culture indoor réservés particulièrement aux entreprises. Des potagers à étages qui fonctionnent en aquaponie sont également exploités dans les entreprises. Il met en place un système d’irrigation dans l’eau contenant des poissons qui laissent des déjections. Celles-ci servent d’engrais aux espèces végétales du potager. Les potagers d’entreprise permettent aux employés de consommer durant toute l’année des produits frais, bio et de qualité.

Avantages et inconvénients de la permaculture

Cette technique culturale a pour objectif la création des écosystèmes qui respectent les normes environnementales. Elle s’inspire du fonctionnement de la nature et prend en compte les différentes cultures, les systèmes agricoles et les milieux de vie.

- Les avantages de la permaculture

La permaculture permet de préserver l’environnement, de favoriser la biodiversité, d’économiser l’énergie. La permaculture permet de prendre bien soin de la terre, mais également de l’homme. Elle permet d’établir une harmonie entre les écosystèmes, les activités humaines et l’habitat. L’utilisation à bon escient des ressources disponibles sont mises en avant par cette technique. Elle réduit également l’emprise de l’homme sur son environnement. La permaculture est aussi favorable pour la biodiversité et à une importante participation pour maintenir les espèces végétales, mais aussi animales. Avec ce système, les produits agricoles obtenus sont bio. L’utilisation des pesticides, des insecticides ou des engrais est strictement prohibée par la mise en place de la permaculture. Pour elle, la nature procède à une autorégulation des ressources qu’elle ne prend pas la peine d’enrichir avec des biocides. La rentabilité de la permaculture a été prouvée. Un fermier qui utilise cette méthode peut gagner un véritable salaire. C'est une très bonne nouvelle pour encourager les jeunes à se lancer dans l'agriculture et notamment l'agriculture biologique.

- Les inconvénients de la permaculture

La mise en place de la permaculture est énergivore pour l’homme. Quoi qu’on dise, cette méthode de culture va nécessiter la mise en œuvre de l’intervention humaine. Pour ce faire, la consommation d’énergie qui va en résulter sera plus élevée que l’utilisation des systèmes agraires longtemps expérimentés. Il faut également beaucoup plus de temps afin de remarquer les effets de ces pratiques sur l’environnement. Le système a besoin d’être continuellement adapté, ce qui peut vite fatiguer l’homme. Il nécessite également beaucoup d’entretien et sa mise en place peut même se solder par un échec cuisant. Il va donc falloir reprendre à chaque fois si l’objectif est d’en profiter pour longtemps. Malgré les multiples avantages de ses méthodes, ils présentent ces quelques inconvénients qui peuvent rebuter sa mise en place.

- Labels bio en agriculture : de quoi s’agit-il ?

Les labels bio sont des outils de reconnaissance de la qualité des produits bio. Ils accompagnent les entreprises spécialisées dans l’agriculture bio. Mais pourquoi ces labels et comment les avoir ?

- Pourquoi les labels bio ?

Le label bio en agriculture décourage la consommation des produits chimiques. Il consiste à valoriser la consommation des produits cultivés de manière biologique. En France le label AB pour Agriculture Biologique a été mis en place en 1985. Ce label distingue les entreprises spécialisées dans la production, la commercialisation et la consommation des produits biologiques. C’est en réalité l’apanage du ministère de l’Agriculture en France. Les labels européens en ce sens se multiplient dans le but d’encourager la production biologique. En 2009, les critères de sélection des entreprises bio se sont démocratisés et sont devenus moins contraignants que ceux proposés par le label AB. Ainsi, la consommation des OGM a connu un recul considérable suite à l’introduction de ces distinctions. Comment peut-on avoir le label bio L’accès aux labels bio est conditionné par l’intérêt que vous portez aux productions biologiques. Les institutions qui délivrent les labels bio aux entreprises foisonnent sur le marché. Pour s’engager dans l’obtention d’un label, il faut donc faire des recherches au préalable les entreprises afin de dénicher la meilleure. Cela vous évitera des pertes financières. Il faut aussi que le label qui vous servira doive être en phase avec votre politique commerciale. En réalité, c’est ce label qui certifie auprès de votre clientèle votre accréditation dans la production et la commercialisation bio. Les moyens dont vous disposez sont également à considérer. L’attribution des labels aux entreprises tient compte d’un certain nombre de facteurs. Parmi ceux-ci figurent l’effectif du personnel et votre budget annuel.

Les outils incontournables au maraîcher

La réussite d’une culture maraîchère est en grande partie due à l’utilisation des outils de qualité. En réalité, pour la culture potagère, les binettes, les récolteuses et bien d’autres instruments sont utilisés. L’utilisation des outils adaptés est la base du succès des jardiniers professionnels. Découvrez la liste des outils incontournables.

- Les binettes

Elles sont sans doute les outils nécessaires et même obligatoires de la culture maraîchère. Il existe différents types de binettes. Les binettes à roue permettent un rapide changement de lame oscillante. Différentes largeurs sont proposées par les fabricants de ces outils. Vous trouverez par ailleurs, des binettes sur roue de 15, 20 ou 30 cm de largeur. Ces binettes ont également la possibilité de changer de lame tout en adoptant des griffes ou des charrues. Ces objets permettent de tracer des sillons.

- La grelinette

Cet outil se base sur le système du levier. C’est en réalité une fourche qui permet de faire la bêche. Elle est composée de plusieurs dents et est biseautée et recourbée. La grelinette ou biofourche dispose aussi de deux manches latérales. Il existe des modèles qui ont 61 centimètres soit 24 pouces en longueur et une fourche de 5 dents en paraboliques de 30 centimètres.

- Le motoculteur

Le motoculteur est indispensable pour la culture potagère. Il permet en effet de préparer la terre avant la mise en terre des graines ou de la plante. Cette machine est équipée de roues tractées afin de favoriser leur déplacement et pour réaliser les travaux pour lesquels il a été conçu. Les motoculteurs sont généralement très économiques, mais ont une grande capacité. Il existe un grand nombre de modèles de motoculteurs, dont celui à une roue. Il est en l’occurrence utilisé en arboriculture, en horticulture, en jardinage et bien évidemment en maraîchage. Il est équipé de moteur thermique, d’une prise de force qui permet d’actionner sur les outils portés ou tractés.

- Les récolteuses à mesclun

Les récolteuses à mesclun permettent de facilement récolter le mesclun, mais également les nouvelles pousses jusqu’à une hauteur de 80 kg par heure. Elles sont actionnées par voie visseuse ou perceuse en mode distance. La récolteuse à mesclun dispose d’une lame dentelée qui permet d’assurer la précision dans la récolte. Elle est conçue avec un rabatteur de fils tressés qui lui permet de mettre l’ensemble la feuille coupée avec le fruit dans le panier. Celui-ci est en effet situé à l’arrière de l’appareil. Ces types d’appareils permettent d’augmenter significativement la productivité.

- Le semoir

Le semoir est quant à lui, est une machine qui est utilisée pour le semis des graines. Les premiers modèles de semoirs ont été connus en chine. Les Européens ont commencé par l’utiliser vers la fin du XVIe siècle. Ces appareils de semis sont très importants dans la culture maraîchère. Ils permettent de procéder à un bon alignement des différentes cultures. La carotte étant connue pour ses semences minuscules, la nécessité d’utiliser ces appareils s’impose pour mieux les structurer. La pratique du jardinage ou de la culture maraîchère présente plusieurs avantages pour une personne ou une organisation. Elle est non seulement bénéfique en termes d’alimentation, mais également ludique et éducative comme activité. Pour mieux réussir dans le jardinage, il faudra disposer des outils adéquats. Toutefois, il faudra le faire dans le respect de certaines normes agricoles et environnementales. La mise en place d’un système comme la permaculture pour les activités maraîchères est d’une importance notable.